Nora Helmer PDF Imprimer Envoyer
Mes collections - Mes collections
Jeudi, 04 Septembre 2008 12:43

   « Maison de poupées » pourrait représenter un drame sans espoir parce qu’il finit en divorce et par l’abandon du foyer par la mère. Toutefois, c’est une œuvre réaliste qui se termine quand commence la vraie vie de Nora Helmer, quand elle se rend compte que ce qu’elle souhaite, se connaître elle-même en marge du modèle confectionné par son mari est réalisable.

     A la fin du XIX° siècle, la loi subordonne encore la femme à son plus proche parent masculin, père ou conjoint. Nora Helmer va vivre une transformation qui la fera cesser d’être une poupée pour devenir une personne. A la fin du XIX° siècle, une femme ne demande pas le divorce. En effet quelle femme renoncerait à l’éducation de ses enfants parce qu’elle ne s’y sent pas préparée …

 

 

Henrik IBSEN (1828-1906)  - Le dramaturge norvégien, considéré comme le père du réalisme en Europe, écrit Maison de poupée en 1879. Avec cette œuvre, qui le rend célèbre dans le monde entier, Ibsen consolide son prestige de grand connaisseur des ressorts de l’âme humaine et finit par abandonner le mélodrame romantique et artificiel du XIX° siècle.

 


                  Texte et photo relevés dans le magazine Dames d’époque des éditions Atlas

Commentaires

Veuillez vous connecter pour publier un commentaire ou une réponse.
Mise à jour le Vendredi, 15 Mai 2009 11:48