Bébé Jutta PDF Imprimer Envoyer
Histoire de la poupée - Histoire de la poupée
Mardi, 23 Octobre 2007 12:55

  

A Sonneberg, ville du Land allemand de Thuringe, l’industrie du jouet, et plus particulièrement des poupées, était forte d’une longue tradition qui se perpétue encore aujourd’hui. A l’instar des poupées et des bébés Jutta, fabriqués par l’entreprise Dressel, les modèles les plus beaux et les plus connus de poupées allemandes provenaient de cette localité.


La famille Dressel fabriquait déjà des jouets au XVIII° siècle dans la ville de Sonneberg. En 1873, les frères Cuno et Otto Dressel achetaient leurs têtes en biscuit à Simon et Halbig, Armand Marseille, Ernst Heubach et Gebrüder Heubach. A cette époque, plusieurs entreprises familiales de la région collaborent avec les frères Dressel pour le montage et la fabrication de pièces. L’entreprise s’agrandit et implante deux nouvelles usines de jouets en Allemagne, l’une à Nuremberg pour les articles en métal et l’autre pour ceux en bois. Leurs jouets se vendent dans le monde entier et surtout aux Etats-Unis. En 1906, ils commencent à utiliser le nom « Jutta » comme marque pour leurs poupées et leurs bébés, et ils l’enregistrent en tant que marque en 1907. Ce nom est choisi en l’honneur de la Comtesse Jutta, dame de Sonneberg. Les poupées de cette marque ont toutes une tête en biscuit et la composition du corps en double articulation, au niveau des épaules et du bassin, en plus des poignets. Les modèles qui représentent des enfants ont les jambes tendues, alors que les bébés ont les jambes et les bras pliés. Tous les jouets de l’entreprise remportent un franc succès mais, à la suite d’une période difficile, elle ferme en 1940. La dynastie des fabricants de jouets s’était auparavant éteinte en 1925.

Texte et photo relevés dans le magazine des éditions Atlas

Commentaires

Veuillez vous connecter pour publier un commentaire ou une réponse.
Mise à jour le Vendredi, 23 Janvier 2009 12:49