Mode et accessoires PDF Imprimer Envoyer
Histoire de la poupée - Histoire de la poupée
Lundi, 25 Mai 2009 12:02

 Mode du XVIIIe siècle

Les poupées miniatures de Jamie Carrigton s’inspirent de personnages évoluant dans les cours européenne du XVIIIe siècle. Les visages sont expressifs et les corps reproduisent des positions et des gestes réalistes, de même que leur garde-robe raffinée, conçues et confectionnée par Carrigton elle-même.
Jamie Carrigton, native de la ville anglaise de Nottingham, crée des poupées miniatures d’une grande expressivité. Chacune de ses poupées campe un personnage théâtral, vêtu pour évoluer dans les sphères aristocratiques du XVIIIe siècle. Les cours européennes de l’époque sont fortement influencées par la France, qui, avec l’accession au trône de Louis XV, en 1720, impose une étiquette qui mettra en costume toute une époque. L’aristocratie suit sa propre mode, loin de celle des ménestrels ou des paysans. Les cours se caractérisent par l’amour du luxe, des ornementations et des maquillages outranciers.
Jamie Carrington reproduit avec ses poupées la beauté des habits, en confectionnant avec un souci éclairé du détail, casaques, gilets et pourpoints, sans oublier les chaussures, les perruques et les chapeaux féminins. Les dames mesurent 15 cm, et les chevaliers 17 cm.

   

Texte et photos relevés dans le magazine des éditions Atlas "Dames d'époque"

Commentaires

Veuillez vous connecter pour publier un commentaire ou une réponse.